ÉCHOS et ACTU de l’intégrité culturelle

Partager

Les valeurs culturelles nous aident à grandir en tant qu’individus et en tant que civilisation – elles nous amènent à des expressions de la beauté, de l’harmonie et du divin dans notre vie quotidienne. Vivre en accord avec ces valeurs, avec les lois de la nature de notre pays, c’est l’intégrité culturelle, essentielle pour tout progrès.

De septembre 2021 à février 2022, chaque mercredi soir, un cours organisé par MT-France (organisation officielle de l’enseignement de la MT en France) regroupe 90 personnes pour mieux comprendre ce qu’est l’intégrité culturelle et comment l’animer en France. À l’occasion de ce cours, les participants peuvent partager ce qui les touche dans notre culture (extraits de livres ou articles de journaux inspirants, photos qui traduisent la beauté de l’environnement, créations personnelles, extraits littéraires, recettes de leur région…). Ci-dessous quelques exemples de ces expressions, qui restent volontairement anonymes.

 

MIS À JOUR : LE 23/11/2021


Stabilité et adaptabilité font partie des notions fondamentales évoquées durant le cours « Intégrité culturelle » (voir ci-dessus). S’adapter : avec ce leitmotiv en Une de son édition du 3/11 (n° 3747), le magazine Télérama en donne un aperçu dans le contexte du changement climatique, notamment face aux menaces pesant sur les territoires du littoral. « En France, dans dix sites pilotes, plutôt que de construire des digues, on laisse la nature redessiner les côtes. Illustration d’une ingénierie « fondée sur la nature ».

À ÉCOUTER ICI.

1 min 30 s.

Le Un Hebdo (22/09/2021) : Barbara Cassin, philosophe et membre de l’Académie française : « On ne se rend pas compte à quel point la langue est une liberté »… « La langue est une énergie. C’est ce que disait le philosophe Wilhelm von Humboldt, l’un des penseurs les plus intelligents sur le sujet. Pour lui la langue n’est pas ergon, une oeuvre faite mais energia, une oeuvre sans cesse en train de se faire. Il compare la diversité des langues à un panthéon, par différence avec une église. Il n’y a pas de langue unique, mais une diversité insoumise et quasi païenne de langues qui ont chacune leur intelligence et leur génie propres. »

 

Publié dans le Figaro (29/09/2021) : le Collège de France crée une nouvelle chaire : Langues et Cultures d’Europe, portant sur les enjeux contemporains de la création intellectuelle et artistique sur notre continent. Les membres de la chaire étudieront particulièrement leur travail «dans cette histoire plurielle et cette diversité linguistique, artistique et culturelle», ainsi que «le détour par ce qu’ils pensent et expriment de l’Europe». Ce, afin que l’Europe soit mieux comprise, et ainsi permettre sa meilleure appropriation.

Bateaux à l’eau sur la Seine (Gustave Caillebotte, 1882)
En peignant une copie de ce tableau, j’ai eu la même sensation qu’à l’époque où je jouais à la clarinette des pièces classiques. La voici :
En me mettant dans les pas de ces géants, j’avais le sentiment d’entrevoir la vision de la réalité physique ou émotionnelle qu’ils avaient perçues et traduites dans leurs œuvres picturales ou musicales. Et après, pendant quelques heures, mon regard sur l’environnement était comme régi par cette structure, comme si à mon tour je percevais un peu la Nature avec leur regard, leur expérience intérieure. Aussi, pourrait-on dire que tous ces éléments qui constituent notre culture, nos traditions culturelles, que ce soient (les légendes, les contes, les recettes culinaires, les gestes coutumiers, les parlers, les accents, les chefs d’œuvres des musées, des bibliothèques, les opéras…) que tout ceci est le fruit de la perception par les personnes les plus réceptives  (Caillebotte, Ravel …) de ces niveaux plus essentiels d’organisation de la Loi Naturelle, dans un espace donné : une région.
L’expression de ces créations fait émerger, rend plus lisible à tout un chacun ces niveaux plus essentiels ; car l’incarnation de ces perceptions par ces œuvres va créer des échos chez les contemporains et les générations suivantes. Si Maharishi nous invite à honorer les traditions culturelles de nos régions, de nos pays à travers tous ces éléments, c’est peut-être parce que, en portant notre attention sur eux, nous animons leur potentiel, et cela vivifie la déclinaison des lois naturelles qui régissent notre région.

Article dans Télérama du 29/09/2021 : interview du philosophe Abdennour Bidar, spécialiste de l’étude de la laïcité en France, au sujet de son dernier livre Révolution spirituelle (paru en janvier 2021). L’auteur de « Génie de la France : le vrai sens de la laïcité » a pressenti le manque de transcendance dans la vie politique. Et de souligner : «la laïcité doit assurer le maximum de droit d’expression à la diversité et en même temps le maximum de cohésion autour de valeurs fondamentales».
Unité dans la diversité : «l’espace public est un lieu où deux libertés, politique et spirituelle peuvent s’exprimer».

Science et Conscience – 15/10/1980 : Commentaire sur Amazon : excellent ouvrage, entretiens collectés auprès d’éminents scientifiques, lors du premier colloque de Cordoue traitant du lien entre physique quantique et états supérieurs de conscience… Comment à un niveau quantique notre pensée est créatrice. Comment la philosophie indienne (Veda) avait déjà appréhendé la notion de champ unifié de toutes les lois de la nature – ce plein potentiel que l’on retrouve en physique quantique… Même si c’est un très gros livre, le fait qu’il s’agisse d’une suite d’exposés et de discussions rend facile la lecture.

 

 

 

 

Partager

Laisser un commentaire