Graham Nash : « si j’avais su… »

Partager

Un vrai cadeau ! Une découverte ! Graham Nash dit là sa reconnaissance envers son ami David Lynch de l’avoir amené à la pratique de la Méditation Transcendantale (Washington Post, 25 sept. 2020).

Et d’ajouter : « Que n’ai je fait cela il y a 50 ans ». Clin d’oeil implicite à l’époque de la communauté Folk Rock post-68 dans laquelle le britannique Nash – avec ses compères américains et canadien, Crosby, Still et Young – figurait à l’avant-garde de la musique made in California.

Pourtant, à la même époque, les Beatles avaient montré la voie, en adoptant, dès 1967, la pratique de la Méditation enseignée par Maharishi Mahesh Yogi ! Ah les Fab Four ! « Notre groupe préféré », déclarent encore Crosby, Still & Nash, en reprenant sur scène « BlackBird », un des savoureux titres de Lennon-McCartney. (Voir la vidéo ci-dessous).

Back to the future. Il n’est jamais trop tard, même à 78 ans, pour bien faire et se faire du bien.

 

Blackbird singing in the dead of night
Take these broken wings and learn to fly
All your life
You were only waiting for this moment to arise

You were only waiting for this moment to be free
(Lennon, McCartney)

 

Partager

Laisser un commentaire