QUELQUES CONSEILS DE SANTÉ SIMPLES ET EFFICACES

859
1
Partager

En ces temps d’épidémie généralisée, au delà des gestes « barrière » incontournables, voici quelques conseils de santé et de prévention issus de l’Ayurvéda Maharishi (*)

Présentés par Dr Rainer PICHA, Dr Walter MOELK et Dr Oliver WERNER, médecins généralistes spécialisés en Ayurvéda Maharishi (*) et par le Vaidya Mohandas BALAKRISHNA

1. Recommandations de l’ Ayurveda Maharishi (*)
• En plus des mesures de bon sens telles que se laver les mains, etc., il est important de suivre une bonne routine de l’AyurVéda Maharishi (*) pour nous aider à éviter d’attraper un rhume ou une grippe pendant la saison froide.

Suivez toujours les conseils des autorités sanitaires locales. Et suivez strictement les consignes gouvernementales (mesures de confinement, distanciation sociale, etc).

– Lavez-vous les mains fréquemment
– Évitez les contacts rapprochés
Restez chez vous
– Mettez votre main ou votre coude devant la bouche en cas de toux et d’éternuements
– Portez un masque si vous êtes malade
– Nettoyez et désinfectez votre environnement

La meilleure façon de prévenir l’infection est d’éviter de s’exposer aux virus. Mais nous devons également renforcer le système immunitaire et notre état de santé général.

système de défense immunitaire

• Si possible, inclure dans notre routine quotidienne : le grattage de la langue, gandusha (bain de bouche), nasya (gouttes nasales), massage à l’huile du corps, asanas de Yoga, pranayama (exercice respiratoire), de l’exercice, suffisamment de sommeil, manger à heures régulières, ne manger que lorsqu’on a faim, éviter le stress et des efforts excessifs, et bien sûr le plus important est la pratique régulière de la Méditation Transcendantale et des techniques avancées.

• Le printemps est la saison kapha et nous devons donc être prudents avec les aliments et boissons qui aggravent kapha (aliments froids, lourds, huileux) car un rhume ou une grippe est souvent causé par un déséquilibre kapha.

• Évitez de consommer des sucreries et des produits laitiers, surtout s’ils sont froids, évitez les collations entre les repas, ne mangez pas trop et prenez un dîner léger.

• Prenez de l’Amrit Kalash Maharishi M4 et M5 en soutien supplémentaire de votre santé générale.

N’oubliez pas que l’essentiel est la prévention de l’ama  (déchets non digérés), une bonne alimentation (fraîche, biologique et facile à digérer) et une bonne routine quotidienne.

Important : si vous avez les moindres symptômes d’un début de rhume ou de grippe, restez à la maison, reposez-vous bien, ne mangez que lorsque vous avez vraiment faim. Le cas échéant, prenez contact avec votre médecin et suivez ses recommandations.

tisanes

Buvez des gorgées d’eau chaude (bouillie pendant 10-20 min) toutes les demi-heures ou buvez du thé au gingembre, faites des soupes de légumes et prenez certains des compléments alimentaires. (Autant que possible, prenez conseil auprès d’un vaidya ou un médecin de Maharishi AyurVeda).

 

Si vous avez de la fièvre, une toux sèche et un essoufflement, assurez-vous d’appeler les services de santé publique pour obtenir des conseils, et pour savoir s’il est nécessaire ou non de faire un dépistage du coronavirus.

N’oubliez pas que l’infection par le coronavirus peut passer inaperçue, elle peut être légère ou sévère comme dans le cas d’une grippe. Tout le monde a probablement eu la grippe dans sa vie, donc ce n’est rien de nouveau ou d’effrayant !

2. Recommandations supplémentaires

Le curcuma est l’une des épices végétales les plus puissantes pour renforcer le système immunitaire. Il doit être pris avec une huile de bonne qualité comme de l’huile d’olive extra vierge ou du ghee car il est liposoluble. En règle générale, il est « activé » par le chauffage dans de l’huile chaude avant d’être ajouté aux légumes.
Vitamine C : des doses élevées de vitamine C par voie intraveineuse se sont révélées efficaces contre les complications de la pneumonie associées au COVID-19 en Chine. Mais cet usage par voie intraveineuse ne se fait que sur ordonnance médicale et intervention d’un soignant qualifié. Par voie orale, le complément en vitamine C est généralement de 1 ou 2 grammes (en fonction de ce qu’apportent déjà les habitudes alimentaires de la personne).  La meilleure forme de vitamine C prise en complément de l’alimentation (ce qui est conseillé en cas de faiblesse, prévention, etc) est la vitamine C liposomale. Sous cette forme, elle est sans effet secondaire désagréable, alors que sous forme de complément alimentaire ordinaire, la vitamine C prise à haute dose augmente l’acidité et peut s’accompagner de dérèglements digestifs (diarrhée, etc). Dans tous les cas, il convient d’étaler les prises.
La vitamine D joue un rôle important pour notre système immunitaire. Tout particulièrement en hiver, nous devons veiller à ce que notre niveau de vitamine D3 se situe dans la plage optimale (50 à 70 nmol/l)
• Magnésium : de nombreuses personnes sont déficientes en magnésium minéral. Il est utilisé dans des centaines de processus métaboliques. Assurez-vous d’en avoir suffisamment pour votre santé générale, en particulier pour maintenir un bon niveau d’énergie ; vous pouvez trouver des aliments riches en magnésium et autres nutriments sur https://www.myfooddata.com/ ou prendre des suppléments (environ 300-400 mg/ jour)
• Zinc (20 mg/ jour) et sélénium (100 mcg/ jour)

3. Une tisane pour aider à prévenir les maladies virales.

Dans 5 litres d’eau, ajoutez 1/2 tasse de graines de coriandre entières, 1 cuillère à café de poudre de gingembre sec, 1/4 de cuillère à café de cannelle et 1/2 cuillère à café de poudre de clou de girofle. Faites bouillir 5 minutes. Ensuite, retirez-le du poêle et ajoutez 1 cuillère à soupe de jeera (graines de cumin entières) et mettez le couvercle pour conserver les huiles essentielles.

Pour 2 litres d’eau, prenez 1/3 des quantités ci-dessus. Il est bon de l’avoir à la maison ou au travail et d’en boire toute la journée. S’il est trop fort, on peut le diluer avec plus d’eau.

Le thé kapha est toujours bon à titre de prévention.

Il serait sage de ne pas sortir en public à moins que cela ne soit nécessaire, surtout là où il y a beaucoup de monde. Si vous avez le sentiment d’être malade, restez à la maison.

Renforcez votre système immunitaire. C’est votre meilleur ami !

 

4. Notre ressource la plus fondamentale : la technique de Méditation Transcendantale ® (MT)

La technique de Méditation Transcendantale ® (MT) est un outil très utile pour renforcer l’immunité aux virus. L’état d’éveil au repos que produit la MT est l’opposé du stress. Les personnes qui pratiquent la MT ont des niveaux plus élevés de globules blancs qui sont à même de combattre les virus. La durée d’hospitalisation de ces personnes est nettement réduite dans toutes les catégories de maladies, avec des taux de 73% inférieurs dans la catégorie des maladies du nez, de la gorge et des poumons. Cette catégorie comprend les maladies causées par des virus et des bactéries, telles que le rhume, les infections des sinus, le mal de gorge, la bronchite et la pneumonie. Des études montrent que les taux d’hospitalisation et les visites chez le médecin sont particulièrement réduits chez les patients âgés qui méditent par rapport aux groupes témoins de même âge.

5. Recommandations de l’Aromathérapie Maharishi pour les infections virales

De nombreuses huiles essentielles contiennent un grand nombre de constituants puissants ayant des effets antiviraux et antibactériens. Mais attention à les utiliser à bon escient.

Voici un exemple simple.
Pour les adultes :  dès que vous constatez de légers symptômes de rhume, préparez 1 cuillère à café de miel + 1 goutte (et une goutte seulement) d’huile essentielle de thym (Thyme linalool or Thyme borneol or Thyme thujanol or Thyme geraniol ), bien mélanger. A prendre en interne 1 à 2 fois par jour, pendant 5 à 10 jours. NB : les enfants ne doivent prendre aucune huile essentielle en interne. On peut leur appliquer
Ravintsara (Cinnamomum camphora) dilué dans un peu d’huile sur la poitrine et le haut du dos plusieurs fois par jour.

(*) L’Ayurveda Maharishi fait partie du système de santé védique qui considère la santé de façon holistique. Il s’agit d’une approche de la santé qui comprend des recommandations portant notamment sur une alimentation équilibrée, une routine quotidienne et saisonnière adaptée à chaque personne, l’aromathérapie, des compléments alimentaires ayurvédiques, les cures de purification, des exercices physiques et des exercices de respiration, la musicothérapie, ainsi que des techniques d’épanouissement de la conscience, telle la Méditation Transcendantale.

 

 

 

Partager

1 comment

  1. Maurin Claudette 11 avril, 2020 at 17:48 Réponse

    Excellent ! Grand merci pour ces conseils si pratiques, faciles à réaliser, et puissamment efficaces en prévention.
    Nous en avons tous besoin. Que ces conseils s’intègrent dans notre vise quotidienne est idéal pour la santé individuelle et collective.

Laisser un commentaire